A savoir

Comment savoir si on peut faire une extension de maison ?

Vous vivez dans un environnement restreint et voudriez l’agrandir ? Avez-vous envie d’étendre votre espace de vie sur de plus vastes superficies ? C’est bien possible, même sur des kilomètres. Toutefois, cette envie doit tenir compte de certaines réglementations d’urbanisme. Si vous voulez assurer de la concrétisation de votre projet d’extension de maison, lisez jusqu’au bout cet article.

Faire recours à un architecte
Inclure un professionnel des travaux de construction dans votre projet d’agrandissement de cadre de vie n’est pas nécessaire. Cependant, son aide est indispensable pour l’étude de la faisabilité de votre plan. Il peut vous guider sur le type de matériau à privilégier, de l’aspect de la pièce dont vous rêvez.

Il est en mesure aussi de vous proposer des modèles d’extension. En mettant l’égo de côté, vous pouvez lui demander de vous soutenir dans la réalisation du projet. Il est également possible d’entrer en contact avec un architecte pour avoir la possibilité d’obtenir une réduction de prix de matériaux.

Il suffit qu’il mette sur le tapis ses relations avec les services commerciaux. Enfin, il peut veiller à l’accélération de votre projet dans le processus de son étude. Il est donc conseillé d’avoir recours à un professionnel pour l’extension de votre bâtiment.

Comment savoir si on peut faire une extension de maison ?

S’approprier les réglementations d’agrandissement d’une maison
Pour l’élargissement d’un logement qui dépasse une aire de plancher de 20 m², l’autorisation d’un permis de construire est importante. Elle est demandée dans le cas d’une extension supérieure à 20 m — d’emprise sur l’espace.

Ce qui permet de modifier complètement la surface de la demeure et de l’étendre à une superficie de 150 m². Pour avoir ce permis, plusieurs documents doivent faire votre dossier : plan du terrain, formulaires à prendre à la mairie, plan de construction, etc.

Par, pour vous assurer de la réalisation du projet, il est toujours préférable de vous approcher du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Il vous délivrera un document qui renferme les règlements architecturaux, que doit observer toute personne, voulant mener un projet d’extension de maison dans la commune. Il faut noter que le non-respect des règles de PLU peut entrainer des sanctions administratives graves.

Il peut décider de mettre fin à vos travaux et là, il est peut-être gentil. Car il a la possibilité de démolir complètement l’espace en construction ou déjà créé. Vous pouvez également subir une amende. Le Plan Local d’Urbanisme permet de vérifier si votre terrain est constructible, et s’il respecte vraiment les règles de la zone d’habitation. Il faut donc le prendre en considération.